Articles

Affichage des articles du janvier, 2020

Stage d'été : Jean-Marc et Germain Chamot du 5 au 10 juillet 2020

Image
Cette année aura lieu la 5ème édition du Stage d'été à St-Félicien, en Ardèche.






Aïkido, Shiatsu et Forge !

Cette année encore les ateliers de forge seront animés par Grégoire Chabrier, forgeron de profession. Inutile de posséder une force herculéenne pour forger, Grégoire fournit les indications nécessaires pour une juste utilisation du corps... et des outils adaptés !

Les connexions sont nombreuses avec le Budo et Grégoire saura vous les présenter agréablement !

Les ateliers d'initiation se feront par groupe de 3 à 4 personnes et dureront 1h30. Seront abordés certains aspects historiques de la forge, la connaissance des outils et des matériaux, les différents gestes techniques... Les stagiaires repartiront avec un objet forgé par leurs soins !



Dimanche 5Lundi 6Mardi 7Mercredi 8Jeudi 9Vendredi 010h – 12h30AïkidoAïkidoAïkidoAïkidoAïkidoAïkido15h30 – 17h30AïkidoAïkidoAïkido
AïkidoAïkido17h30 – 19h30

Explorer les saisies...

Image
Les saisies en Aïkido peuvent avoir de multiples fonctions. On justifie généralement leur hyperprésence par des raisons pédagogiques, historiques (empêcher de dégainer le sabre) ou encore simplement martiales. Toutefois, ces explications parfois évasives, ne sont pas toujours satisfaisantes. Voici quelques mises en situation simples permettant d'explorer plus profondément les saisies et d'en tirer vos propres conclusions...





1. Pourquoi saisir ? : Justification pédagogique Il est devenu classique de commencer l'apprentissage d'une technique en l'effectuant d'abord sur une saisie avant de passer à une frappe. On suppose généralement que le tempo de la saisie étant plus lent, cela permet au débutant d'avoir le temps d'apprendre. Bien évidemment, il existe des liens entre l'exécution d'une technique sur saisie et sa version en réponse à une frappe. Le problème de cette approche est que les techniques cohérentes sur une saisie ne le seront pas nécessai…

Dragon Mag n°27 : Zanshin

Image
L'esprit qui demeure

Le premier "spécial Aïkido" de 2020 vient de sortir ! Son thème central est "Zanshin". Voici l'édito que j'ai écrit :
"Abusivement traduit par vigilance, la notion de Zanshin peut recouvrir un grand nombre de réalités. Qu'il s'agisse d'une concentration après l'exécution d'une technique ou d'une attention perpétuelle à son environnement, les avis des experts divergent parfois et se complètent sans aucun doute. Reste que Zanshin, au sens d'attention à soi et aux autres, est probablement le principe martial le plus aisément transférable à la vie quotidienne. À ce titre, Zanshin est un principe fondamental du Budo. Découvrez également dans ce numéro les réflexions de Farid Si Moussa concernant les passages de grade. Ne manquez pas les interviews de Claude Pellerin par Nicolas de Araujo et de Tatsusawa Kunihiko par Yan Allegret. Hasard de la rédaction, ce numéro comporte également un double sujet sur le Yoseïk…

Alexandre Grzegorczyk & Germain Chamot à Limoges les 25 & 26 janvier 2020

Image
Je serai de retour chez Alex le weekend du 25 & 26 janvier. Inutile de vous dire que, comme chaque année, j'ai hâte de ce rendez-vous. D'une part pour l'inspiration que viens recueillir auprès d'Alex pour qui j'ai une très haute estime, mais aussi parce que nous avons décidé de mettre en place des cours avec des thématiques fortes...


Alex a fait paraître l'article suivant pour parler du stage. Il retrace une partie du parcours que nous avons effectué en commun. Cela m'a rappelé d'excellents souvenirs (photos à l'appui !) de cette époque effervescente à Paris. Je vous invite vivement à lire l'article en question.

Samedi 25 9h30-12h et 13h30-16h30
Dimanche 26 9h30-12h
Stage complet 40€ Journée 30€ Demi-journée 20€
Dojo municipal Gymnase Guillemot Allée Joseph Guillemot 87350 PANAZOL

Être bon en Aïkido ?

Image
Être bon en Aïkido ?
Si l'on pratique régulièrement l'Aïkido, c'est que, vraisemblablement, on souhaite s'améliorer. Mais s'agit-il de s'améliorer tout court, ou bien de s'améliorer dans cette pratique ? Il me semble que la majorité des pratiquants songe à s'améliorer tout court. Le postulat de base étant que l'Aïkido est un art - martial ou non - à part. Et qu'à ce titre, le simple fait d'assister aux cours et de pratiquer les techniques de l'Aïkido nous améliore en tant que personne. Là où le bât blesse, c'est qu'il est peu probable de s'améliorer selon un axe précis si on ne l'a pas préalablement défini. Je postule que si l'on souhaite s'améliorer il faut précisément définir ce que l'on souhaite améliorer et avec quels moyens. Idéalement, il faudrait même régulièrement vérifier la pertinence des moyens employés pour parvenir à l'objectif.


Premier cas Si par exemple, on décide qu'un bon pratiquant d&#…