Un coup d’œil dans le rétro : rétrospective 2018/2019

La saison s'achève et il l'heure de jeter un œil dans le rétroviseur afin de dresser un bilan de l'année.

Des cours riches
Cette saison, en plus des cours habituels, nous avons reçu au dojo : un moine Zen, un professeur de karaté Shotokaï, une professeure de technique Alexander et un professeur de Iaï. Même si l'enthousiasme des élèves me semble indéfectible, je trouve qu'il est judicieux de proposer ponctuellement une ouverture vers d'autres disciplines.

Des stages
Nous avons eu la joie de recevoir à nouveau Léo Tamaki en stage. J'ai également eu le plaisir de co-animer des stages de weekend avec mon père, Jean-Marc Chamot, mais aussi avec Alexandre Grzegorczyk.
Pour la première année Simon Gousseau, Rémi Samouillé et moi-même avons animé "Vino Budo" un stage mêlant Aïkido et Œnologie.
Sur mon initiative, nous avons également organisé un interclub avec deux autres dojos de Valence, appartenant à des courants différents.

De la radio
Jean-Bernard Catella, de la radio France Bleu, est venu enregistrer une interview lors de sa séance d'essai.

Des démonstrations
Nous avons réalisé deux démonstrations à la journée de la culture en Rhône-Alpes, Bunka No Hi.
Une autre présentation est en préparation pour la fête de la MPT (la Maison Pour Tous du centre ville), qui nous héberge, ce mercredi 3 juillet.

Un passage de grade
Un brillant élève du dojo, Grégory Casanova, par ailleurs professeur de Iaï, a passé avec succès son 2ème Dan. Au vu des grands progrès réalisés par l'ensemble des élèves cette année, j'espère qu'il sera bientôt suivi de près !

Des projets
Pour ma part, j'ai été plongé une partie de l'année dans mon rôle de rédacteur en chef pour Dragon magazine et, en fin d'année, dans la préparation de la Nuit des Arts Martiaux Traditionnels (NAMT) avec Léo.

Un événement
NAMT qui marqua la fin de cette année riche, et pendant laquelle mon père et moi avons pu présenter un travail conjoint avec la démonstration qui suit.
Je suis ému de regarder cette courte vidéo car, si elle n'est pas parfaite, elle est le signe d'un long chemin parcouru et reste un excellent souvenir.

Posts les plus consultés de ce blog

Six minutes !

Les 31 mouvements interdits du MMA

Dragon magazine spécial Aïkido : le renouveau

Kamae – la garde en Aïkido

Le Budo, une éducation du corps et de l'esprit - Interview de Nebi Vural

Réflexions sur la pratique...

Choisir son professeur d'Aïkido

Ah, oui… il faut respirer !

Les deux rythmes de la pratique