Articles

Affichage des articles du juin, 2019

Un coup d’œil dans le rétro : rétrospective 2018/2019

Image
La saison s'achève et il l'heure de jeter un œil dans le rétroviseur afin de dresser un bilan de l'année.
Des cours riches
Cette saison, en plus des cours habituels, nous avons reçu au dojo : un moine Zen, un professeur de karaté Shotokaï, une professeure de technique Alexander et un professeur de Iaï. Même si l'enthousiasme des élèves me semble indéfectible, je trouve qu'il est judicieux de proposer ponctuellement une ouverture vers d'autres disciplines.
Des stages
Nous avons eu la joie de recevoir à nouveau Léo Tamaki en stage. J'ai également eu le plaisir de co-animer des stages de weekend avec mon père, Jean-Marc Chamot, mais aussi avec Alexandre Grzegorczyk. Pour la première année Simon Gousseau, Rémi Samouillé et moi-même avons animé "Vino Budo" un stage mêlant Aïkido et Œnologie.
Sur mon initiative, nous avons également organisé un interclub avec deuxautres dojos de Valence, appartenant à des courants différents.
De la radio
Jean-Bernard Catella, d…

Le monde à l'envers

Image
L'autre jour je regardais une compilation vidéo de mini exploits réalisés par des quidams qui s'entraînent néanmoins beaucoup : sauts périlleux, démonstrations d'adresse et acrobaties en tous genres...
Rapidement j'ai songé que les capacités que l'on développe généralement en Aïkido sont ridicules face à un triple salto effectué du haut d'un immeuble.
Puis j'ai pensé qu'au fond, on ne cherchait pas à réaliser d'acrobaties en Aïkido et qu'on ne pouvait comparer ainsi les disciplines.
Mais quelque chose en moi sentait que cette dernière remarque n'était pas tout à fait exacte. Alors j'ai songé qu'on était très mauvais en pédagogie : la plupart des acrobates semblent jeunes et l'on imagine qu'il ne leur a fallu que quelques années pour atteindre un niveau plus qu'honorable, là où une majorité d'Aïkidokas mettent quelques décennies à être capable de « produire un résultat acceptable d’un point de vue technique ».
Et puis je me…

Aller au bout sans aller au-delà

Image
J'ai été contacté par Marvin, du blog Corps et Esprit Martial afin de participer à un carnaval d'articles sur le thème : « dépasser ses limites ». Le but ? Plusieurs auteurs traitent un même sujet par le biais de leur spécialité. Le blog Corps et Esprit Martial porte sur la préparation physique et mentale pour les arts martiaux et sports de combat. Je vous invite à jeter un œil à certains articles, comme celui-ci.

Les limites sont utiles Une limite est un horizon au-delà duquel on n'arrive pas à aller. Le monde moderne aidant probablement un peu, on pense que si l'on ne dépasse pas ses limites il ne se passera rien dans notre vie. C'est oublier un peu vite que les limites ont une raison d'être. Par exemple, les limites que l'on ressent physiquement servent à nous protéger. Ne pas sentir que la charge est trop lourde ou que l'étirement est trop ample peut nous mener à la blessure. Il apparaît donc nécessaire d'être capable de ressentir ses limites.
Toucher …