Les 31 mouvements interdits du MMA

S'il est une discipline de combat compétitif qui a beaucoup fait parler d'elle ces derniers temps, c'est bien le MMA.
Je n'aborderai pas ici l'histoire du Mix Martial Arts, ni les origines qu'elle puise dans les Arts Martiaux Traditionnels (tels que le Muay Thaï ou le Jujitsu).
Georges Saint Pierre en action
Tout simplement, il m'est récemment arrivé de découvrir les "31 mouvements interdits en compétition".
On présente souvent le MMA comme LE système de combat le plus complet.
S'il est vrai que les frappes pieds/poings, la lutte et le combat au sol sont abordés, il ne faut pas oublier que certaines règles restrictives sont aussi de mise.
Voici donc la liste de ces mouvements interdits :

  1. Donner des coups avec la tête
  2. Toucher aux yeux de quelque manière que ce soit
  3. Mordre
  4. Cracher sur l’adversaire
  5. Tirer les cheveux
  6. Le « Fish hooking » (mauvais geste qui consiste à déchirer les tissus entourant des orifices, comme le fait un hameçon dans la bouche d’un poisson)
  7. Toute attaque portant sur les parties génitales
  8. Placer intentionnellement le doigt dans tout orifice, coupure ou lacération de l’adversaire
  9. Manipuler les petites articulations
  10. Frapper de haut en bas avec la pointe du coude
  11. Frapper dans la colonne vertébrale ou à l’arrière de la tête
  12. Porter un coup de talon aux reins
  13. Tout type de coup à la gorge pouvant inclure, sans toutefois se limiter à, attraper la trachée
  14. Griffer, pincer ou tordre la peau
  15. Attraper par la clavicule
  16. Donner des coups de pied sur la tête d’un combattant au sol
  17. Frapper du genou la tête d’un combattant au sol
  18. Piétiner un combattant au sol
  19. Tenir la clôture de la zone de combat
  20. Tenir le short ou les gants de l’adversaire
  21. L’usage d’un langage injurieux dans la zone de combat
  22. Toute conduite antisportive susceptible de causer des blessures à l’adversaire
  23. Attaquer un adversaire pendant la pause
  24. Attaquer un adversaire pris en charge par l’arbitre
  25. Attaquer l’adversaire après la sonnerie annonçant la fin du round
  26. Le refus de combattre, comprenant de manière non exhaustive, d’éviter le contact avec l’adversaire, de faire tomber son protège-dents de manière délibérée ou répétée, ou de simuler une blessure
  27. Envoyer un adversaire hors du ring/de la zone de combat
  28. Ignorer de manière flagrante les décisions de l’arbitre
  29. Clouer l’adversaire au sol par la tête ou le cou
  30. Intrusion dans le coin adverse
  31. L’application de toute substance sur le corps ou les cheveux pour bénéficier d’un avantage
En tant que pratiquants d'Aïkido nous ne sommes soumis à aucune règle. Cette liste devrait donc nous donner des idées quant au sens caché des techniques. Bien entendu, tous ces points ne nous concernent pas. J'ai donc relevé les interdictions suivantes comme potentiellement intéressantes pour l'Aïkidoka :
- les coups de tête
- toucher les yeux
- attaquer les parties génitales
- manipuler les petites articulations
- frapper la gorge, attraper la trachée
- frapper avec les pieds ou les genoux la tête d'un combattant au sol, le clouer au sol par la tête ou le cou
- refuser de combattre

Gagner ou ne pas perdre
Si certaines manœuvres, telles que les doigts dans les yeux, les frappes à la gorge ou aux parties génitales, sont évidentes lorsqu'on pratique l'Aïkido, d'autres le sont moins.

Je pense notamment au refus de combattre. Hors d'un ring il est difficile de boxer contre quelqu'un qui s'enfuit. Le propos du Budo n'est pas de rester sur place pour tenter de marquer des points. Il ne s'agit pas de gagner, mais plutôt de ne pas perdre. Et le meilleur moyen de ne pas perdre c'est de refuser de jouer...

Cette simple liste exprime clairement le constat suivant : les arts martiaux et les sports de combat ne visent pas la même finalité. Ils sont donc régis par des règles différentes.
Il n'y a donc pas à rougir de l'efficacité de l'Aïkido, mais bien plutôt à chercher à la développer à la lumière de ces éléments.

Même si nous ne partageons pas les mêmes objectifs apparents cela n'empêche pas de se rencontrer ;-)

Léo Tamaki et Florent Betorangal